La Bible - L'épée de l'esprit

Le Scrutateur Béréen __________ Mémento d'un puisatier assoiffé de vérités bibliques ________(1 Thessaloniciens 5:21)

11 Juillet 2012

Partage de quelques réflexions sur le but de la vie

373848 292504720781040 100000645425570 989570 2096636758 n

L’intelligence désigne la capacité à discerner et d'être perspicace ; la faculté de percevoir entièrement et en profondeur la nature de choses complexes, leurs raisons sous-jacentes ou leur signification. 

 

Pourtant, du point de vue d’une fourmi, l'Homme ne serait que peu intelligent, car il ne peux pas faire toutes les choses qu’elle accomplit. Mais c'est oublier que la fourmi est souvent guidée par son instinct.

 

Comment définir l'instinct dans le règne animal ? Un acte instinctif est un acte accompli par un animal, surtout lorsqu'il est jeune et sans expérience, ou un acte accompli par beaucoup d'individus, de la même manière, sans qu'ils sachent en prévoir le but, alors que nous ne pourrions accomplir ce même acte qu'à l'aide de la réflexion et de la pratique.

 

En fait, la différence entre l'intelligence de l'Homme et celle des animaux réside au fait qu'en ce qui concerne l'Homme, son intelligence lui permet d’acquérir progressivement son savoir, mais que les animaux possèdent leur savoir dès leur plus jeune âge, ce qui, par exemple, explique le départ soudain des petites tortues marines en direction de la mer, à peine après l'éclos des œufs, où ils nagent activement vers le large durant plusieurs jours. 

 

Ce n'est donc pas l'intelligence qui nous fait différent des animaux ; car nous ne sommes pas plus intelligent qu'eux. Notre intelligence est différente au reste des créatures terrestres, mais pas supérieure. 

 

Mais alors qu'est-ce-qui fait cette différence ? Tout d'abord, les humains sont conscients. C'est à cause de notre capacité que nous nous surprenons à constater que le monde se prête si bien à explication. Comme le disait Einstein : "Ce qui est incompréhensible c'est que le monde soit compréhensible." 

 

Ce qui est curieux, c'est que même dans nos moments les plus heureux, nous avons souvent l’impression qu’il nous manque quelque chose. Nous nous rendons compte que nous voulons plus, sans savoir ce qu’est ce plus. 

 

Justement, pour expliquer ce qui l'entoure, l'homme "perspicace", qui "cherche", évoque l’existence d'un Être suprême, d'une Cause Première, et qui est donc par la logique incréé (Psaume 10:4 ; 14:2). Mais il ne se contente pas d'évoquer cette existence divine, car l'Homme a aussi été doter d'un besoin naturel de spiritualité (Matthieu 5:3). L'Homme spirituel aime la Parole de Dieu et s'efforce d'appliquer les principes de celle-ci dans sa vie ; il prie Dieu régulièrement et sincèrement, et parle à d’autres de sa connaissance acquise de la Parole divine.

 

Une manière d'appliquer les principes bibliques : donner plus et en attendre moins. Et c'est à juste titre que Jésus Christ a dit : " Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. " (Actes 20:35) Malheureusement, la relation entre humains semble se baser exclusivement sur ce que l'un peut faire pour l'autre, et vice-versa. Ils sont guidés par la devise : "rendons le bien pour le bien et le mal pour le mal." C'est une mauvaise compréhension du texte biblique "oeil pour oeil, dent pour dent " (Exode 21:24), car c'est à Jéhovah Dieu qu'appartient la vraie justice et la rétribution (Romains 12:17-21 ). En réalité, si nous devions faire justice nous mêmes, se serait de l'orgeuil de notre part et les conséquences serait telles que déclaré par Mohandas Karamchand Gandhi : "Oeil pour oeil et le monde sera aveugle".  

A contrario de l'attitude de beaucoup de gens, la sagesse contenu dans ces paroles du Christ échappe à toute réfutation : "Donc, tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, de même vous aussi, vous devez le faire pour eux" (Matthieu 7:12).

 

Nous fuyons un ennemi cruel. Il est beaucoup plus fort, beaucoup plus rapide que nous. Nous savons qu’il est sans pitié, car nous l'avons vu tuer plusieurs de nos amis. Nous avons beau faire tous les efforts pour lui échapper, il ne cesse de se rapprocher ! Cet ennemi, c'est la mort!

Continuons donc d'adorer Dieu selon la connaissance exacte, Celui qui possède l'autorité et le pouvoir sur la mort, et donc par la même la clé pour que nous puissions saisir "fermement la vie véritable" (1 Timothée 6:19). 

Publié par Mikaël à 13:09pm - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #Divers

7 Janvier 2012

Partage de quelques réflexions sur l'origine de la vie

 reflexion2

Pourquoi un croyant, ou plutôt devrais-je dire, un « théiste , devrait-il s' intéressé sur l'origine de la vie ? La réponse est très simple : c'est le fondement même de son existence et de sa raison de vivre.

Croire en la « Biogenèse » ou en la « Abiogenèse » fait toute la différence (de même que croire en la « Création » ou en l' « Évolution »). En fait, pour faire simple, il est vital de savoir d'abord d'où on vient si on veut savoir où l'on va. On ne peut se mettre à étudier notre futur, si on ignore notre passé. C'est comme avoir une boussole et n'avoir aucune connaissance de l'endroit précis où nous sommes ni d'où est-ce-que nous sommes venues. On ne met jamais « la charrue avant les bœufs » quoi.

 

Certaines personnes se font un plaisir d'attaquer leurs « ami(e)s » théistes en attaquant la base même de leurs croyance. En effet, c'est très malin, car attaquer la base suffit pour tout renverser. Bien entendue, ce sont souvent les bases qui sont les plus robustes par contre. Et il faudra beaucoup de force dans leurs arguments. Mais on peut aussi « renvoyer la balle » comme on dit. Une de ces manières est aussi d' « attaquer » les bases de leurs croyances et de leurs arguments.

 

A continuation, je donne quelques réflexions sur des thèmes variées, mais centrés sur la théorie de l’Évolution. Je ne parlerais pas de l'Abiogenèse ici, mais si ce sujet vous intéresse, vous pouvez examiner mes autres articles. Je vous prie de m'excuser si les sous-thèmes n'ont pu respecté l'ordre voulu.

 

Je précise que je n'adhère pas à 100% aux doctrines des créationnistes (voir mes autres articles) et que, bien que conscient de l'existence de ce qu'on appelle « microévolution », je ne crois pas à la « macroévolution » (deux termes que je trouve inexacts, au sens étymologique, mais sa n'engage que moi).

 

Les animaux

Comment définir l'instinct dans le règne animal ? Un acte instinctif est un acte accompli par un animal, surtout lorsqu'il est jeune et sans expérience, ou un acte accompli par beaucoup d'individus, de la même manière, sans qu'ils sachent en prévoir le but, alors que nous ne pourrions accomplir ce même acte qu'à l'aide de la réflexion et de la pratique.

Nous trouvons des exemples merveilleux dans la nature. Le vol « chevronné » des oiseaux migrateurs, par exemple (que l'homme imite depuis peu avec les avions de chasse, après de longues périodes d’entraînement). Le départ soudain des petites tortues marines en direction de la mer, à peine après l'éclos des œufs, où ils nagent activement vers le large durant plusieurs jours. Et que dire des extraordinaires nidifications des Calaos, des Martinets, celles des Tisserins ou de la fauvette couturière, ou le nid semblable a un panier de la Rémiz penduline ou encore le « nid intégré » des Manchots empereurs ou même celui de la Foulque ! J'invite vivement les lecteurs à les examiner sur le web, et à y méditer sérieusement ! On pourrait aussi parler de la fourmis et de ce qu'elle exécute. « Bien qu’elle n’ait ni commandant, ni préposé, ni chef », toutes les fourmis sont organisés d'une façon stupéfiante (Proverbes 6:7). Les fourmis sont organisées en colonies, qui comprennent pour la plupart trois sortes d’individus : les reines, les mâles et les ouvrières. Chacun à sa manière, ces trois groupes coopèrent pour répondre aux besoins de la colonie.

 

Certaines personnes confondent « évolution » avec « faculté d’adaptation ». Il est vrai, les animaux peuvent s'adapter à leur environnement, comme par exemple quand surgissent des changements de climat. Mais est-ce là une preuve de l’évolution ? Non, car les plantes et les animaux en question n’étaient pas d’abord inadaptés, avant de devenir adaptés.

Prenons quelques exemples : Est-ce par suite d’une évolution que l’ours blanc est devenu un animal des régions arctiques ? Non, car il peut survivre dans des zones tempérées, comme le prouve sa présence dans de nombreux zoos un peu partout dans le monde. Mais l’ours polaire était mieux équipé que d’autres animaux pour s’adapter aux conditions arctiques.

Aussi, le phénomène de résistance des bactéries aux antibiotiques fait que certains prétendent qu’il y a phénomène d’évolution. Pourtant, les microbes résistants sont toujours du même genre, ils n’évoluent pas pour se transformer en microbes différents. D’ailleurs, on admet que le changement n’est peut-être pas dû aux mutations mais au fait que dès le départ certains microbes seraient résistants. Ceux-ci se seraient multipliés et seraient devenus dominants, alors que les autres auraient été détruits par les médicaments.

 

La théorie de l'évolution, axée sur la compétition, est incomplète si elle ne prend pas en compte le phénomène appelé « symbiose ». Ce phénomène est même un principe universel. D'ailleurs, aucun organisme ne se suffit â lui-même ; tous sont en relation avec d’autres organismes, directement ou indirectement. En Afrique, ce phénomène est facilement observable. Les autruches, à la vue perçante, et les zèbres, à l’ouïe fine, collaborent étroitement. Babouins (vue perçante) et impalas (excellent odorat) se donnent mutuellement l’alarme. Devoir expliqué ce phénomène par la théorie de l'évolution, et-ce en évitant des conclusions absurdes est tout bonnement impossible.

 

Evolutio et traditio

Répondre que la vie est là par hasard est la réponse facile par excellence. Certaines personnes, croyant en l'évolution, prennent une fleur, la regardent et se disent « qu'est-ce-que le hasard fait bien les choses ! », en ignorant pour la plupart les « mécanismes » complexes qui ont fait que les pétales suivent scrupuleusement la fameuse règle de Fibonacci, ainsi ce qui fait que sa couleur soit si vive ou que son parfum soit aussi bon et envoûtant.

De ce fait, ils en reviendront à la question de la probabilité. Pour eux, le « hasard des lacunes » peut tout expliquer, à partir du moment où la chance mathématique est toujours là, et-ce même si leur conscience fait naître furtivement des doutes concernant la sûreté de l'explication.

 

Saviez-vous que la fameuse image qui présente l'évolution darwinienne de manière progressive (qui commence par un singe quadrupède et finie par l'homme actuel) est en complète contradiction avec les découvertes scientifiques modernes ? Les scientifiques disent que l'ancêtre commun des singes et des hominoïdes était bipède. Je ne veux en aucun cas me moquer d'eux, ni prétendre que mes connaissances scientifiques sont supérieures à la leurs. Je veux seulement montrer combien il est facile pour les scientifiques d'avouer avoir fait une si grande erreur, et ne pas la rectifier.

Bien entendue, j'avoue néanmoins être parfaitement d'accord sur le fait que l'ancêtre commun de tous les humains actuels (je n'inclue par les singes) était bipède.

Il faut aussi éclairer un fait qui, malheureusement, est peu connue, c'est que la taille du cerveau n'a aucun lien fiable avec l'intelligence d'un être vivant (voir le n°35 de la revue (espagnole) « Mente y Cerebro », de l'année 2009, pages 16-18). Le Grand cachalot, par exemple, possède le cerveau le plus lourd du règne animal. Pourtant, jusqu'à preuve du contraire, rien ne prouve qu'il soit plus intelligent que la pieuvre ou le dauphin par exemple. [* voir note]

Paradoxalement, un bon nombre de scientifiques se sont longtemps amusés à faire cette fameuse image de l'évolution en prenant comme base les dimensions du cerveau. Sachant qu'il a maintenant été prouvé que cette « base » ne tient plus debout même pas le temps d'un simple bâillement, des question se posent sur ces « preuves » en faveur de la théorie de l'évolution. Mettrez-vous votre confiance en ces pseudo-preuves ? En 2009, l'anthropologue Milford H. Wolpoff a avouer que l'Homme de Néandertal « était peut être une vrai race humaine ». (American Journal of Physical Anthropology, “How Neandertals Inform Human Variation”, 2009, p. 91)

 

Similitudes entre les singes et l'Homme : que prouvent-elles ?

Toutefois, en constatant certaines choses communes entre les singes et les humains, comme l'ADN ou certaines émotions telle l'humour, beaucoup sont catégoriques : l'Homme est lui même un singe.

Pourtant, il faut le rappeler, l'Homme partage 75% de son ADN avec les nématodes, une espèce de vers de terre ! _(New Scientist, 15 mai 1999, p. 27, article intitulée « The Greatest Apes », par Karen Hopkin)

Pourtant, rien ne prouve qu'il y ai eu à une époque relativement récente un lien suffisamment étroit qui nous unissent avec les nématodes pour permettre actuellement une similitude génétique de ¾, n'est-ce-pas ?

Pis encore, l'Homme aurait un peu plus de 1/3 de similitudes génétiques avec la jonquille ! _(magazine « Science & Vie », édition Août 2010)

François Karch, doctorat en science, qui travaille au « Département de Zoologie et biologie animale » à l'Université de Genève, précise qu'il existe une grande ressemblance génétique entre l'homme et la drosophile (mouche du vinaigre) ! Tout d'abord, le nombre même de gènes est quasi-identique. Ensuite, les gènes sont eux aussi majoritairement identiques (plus de la moitié).

Pour ce qui concerne certaines similitudes dans les caractéristiques physiques, prenez l'exemple des automobiles. Certaines marques produisent des voitures qui sont presque identiques entre elles. Pourtant, elle appartiennent à des segments différents, aucun-concept car n'a servi de modèle à ses véhicules de séries et il n'existe aucun lien entre elles, si ce n'est, exception faite, le designer. Prenez les suivants exemples :

1) link

2) link

La première voiture appartient au segment « E », alors que la deuxième appartient au segment « F ».

Un autre exemple :

1) link

2) link

Dans ce deuxième exemple, la première voiture appartient au segment « D » et la deuxième appartient au « F », ceci représente un saut de deux segments.

On retrouve même d'incroyables similitudes chez des voitures de différentes marques et de différentes époques. En voici des exemples :

1) link

2) link

Mais revenons à nous moutons, ou plutôt devrais-je dire, à nos singes. Cela devrait-il nous étonnés de voir une certaines ressemblance entre l'Homme et les Animaux ? En fait non. Il est normal de trouver des similitude chez des êtres vivants qui utilisent la même eau et la même atmosphère, et qui consomment des aliments composés de molécules identiques. D'ailleurs, une question plus importante surgit (question qui a déjà été posé dans un article précèdent) : se pourrait-il que les similitudes ne soit pas due à un ancêtre commun, mais à un Concepteur commun ?

 

Ce qu'un astrophysicien pense des processus aléatoires

J'aimerais faire l'extrait d'une affirmation de Trinh Xuan Thuan, astrophysicien : "L'univers a été réglé avec une précision infinie pour que la vie apparaisse. [...] On s'est aperçu que les constantes physiques ont été réglées d'une façon extrêmement précise pour que la vie apparaisse. [...] Sur la probabilité que la vie apparaisse. La densité de l'univers par exemple, doit être réglée à une précision de 10 puissance moins 60, donc qui est égale à la précision qu'un archer doit exercer s'il voulait planter une flèche dans une cible de 1 cm carré, mais qui serait placé au bord de l'univers à 14 milliards d'années. Une précision extrême. D'où la question, est-ce qu'il y a un principe créateur, quelque chose qui règle les choses dès le début, ou, c'est le pur hasard ? Mais le pur hasard quand il y a une probabilité si faible pour que cela aboutisse il faut faire l'hypothèse qu'il y a une infinité d'univers. [...] Donc, j'appelle ça mon pari pascalien, et bien sûr je pense qu'il y a un principe créateur qui a réglé tout cela dès le début, et je pense qu'il y a un univers unique, c'est mon intuition. [...] C'est difficile de croire quand je vois toute cette beauté, cette harmonie, cette organisation, de croire que tout est hasard, que rien n'a de sens, que nous sommes là par hasard, que toute cette architecture cosmique est faite par hasard". _______(Je précise néanmoins que Trinh Xuan Thuan ne croit pas à un Dieu personnifié mais à un « principe panthéiste omniprésent dans la nature », avis que je ne partage pas, mais que je respecte)

 

Ce que nous montre le registre fossile

Les plus belles paroles de Darwin, à mon avis, sont celles qu'on trouve dans son livre « The origin of species », dans le chapitre intitulée « Recapitulation and Conclusion », et où il dit : « Si l'hypothèse de l'extermination d'un nombre infini de chaînons reliant les habitants actuels avec les habitants éteints du globe, et, à chaque période successive, reliant les espèces qui y ont vécu avec les formes plus anciennes, est fondée, pourquoi ne trouvons-nous pas, dans toutes les formations géologiques, une grande abondance de ces formes intermédiaires ? Pourquoi nos collections de restes fossiles ne fournissent-elles pas la preuve évidente de la gradation et des mutations des formes vivantes ? Bien que les recherches géologiques aient incontestablement révélé l'existence passée d'un grand nombre de chaînons qui ont déjà rapproché les unes des autres bien des formes de la vie, elles ne présentent cependant pas, entre les espèces actuelles et les espèces passées, toutes les gradations infinies et insensibles que réclame ma théorie, et c'est là, sans contredit, l'objection la plus sérieuse qu'on puisse lui opposer. Pourquoi voit-on encore des groupes entiers d'espèces alliées, qui semblent, apparence souvent trompeuse, il est vrai, surgir subitement dans les étages géologiques successifs ? Bien que nous sachions maintenant que les êtres organisés ont habité le globe dès une époque dont l'antiquité est incalculable, longtemps avant le dépôt des couches les plus anciennes du système cumbrien, pourquoi ne trouvons-nous pas sous ce dernier système de puissantes masses de sédiment renfermant les restes des ancêtres des fossiles cumbriens ? Car ma théorie implique que de semblables couches ont été déposées quelque part, lors de ces époques si reculées et si complètement ignorées de l'histoire du globe. Je ne puis répondre à ces questions et résoudre ces difficultés qu'en supposant que les archives géologiques sont bien plus incomplètes que les géologues ne l’admettent généralement. » (''De l'Origine des Espèces'', 6ème édition, page 601)

 

Il ira même jusqu'à dire (même s'il avait l'espérance et le désir que le contraire puisse se produire un jour) : « Il nous serait impossible de reconnaître une espèce comme la forme souche d'une autre espèce modifiée, si attentivement que nous les examinions, à moins que nous ne possédions la plupart des chaînons intermédiaires, qu'en raison de l'imperfection des documents géologiques nous ne devons pas nous attendre à trouver en grand nombre. Si même on découvrait deux, trois ou même un plus grand nombre de ces formes intermédiaire, on les regarderait simplement comme des espèces nouvelles [...] » (''De l'Origine des Espèces'', 6ème édition, page 602)

Il affirmera néanmoins, à la fin du livre, que ces objections ne seraient pas suffisantes pour renverser sa théorie.

 

Mais qu'en est-il d'aujourd'hui ? Les registres fossiles ont-ils fini par donné raison à Darwin ?

Donald Chittick, docteur en chimie diplômé de l’Université de l’Oregon, déclare : “ Un examen minutieux des registres fossiles conduit à la conclusion que les animaux se sont reproduits selon leur espèce comme le dit la Genèse. Ils n’ont pas évolué d’une espèce à une autre. Les faits dont nous disposons aujourd’hui, comme ceux du temps de Darwin, sont en accord avec le récit que fait la Genèse d’une création directe. Animaux et plantes continuent de se reproduire selon leur espèce. En fait, la discorde entre la paléontologie et le darwinisme est telle que certains scientifiques commencent à croire qu’on ne trouvera jamais les formes intermédiaires. ”

 

Conclusion

J'aime tout particulièrement ces paroles d'Einstein : « Ce qui est incompréhensible c'est que le monde soit compréhensible. »

Dans cette formule d’Einstein, le monde représente la nature observable. Il est compréhensible de manière rationnelle car on peut en donner (progressivement) les lois et les principes le régissant. Bien entendue, il n'est pas inutile de préciser que la compréhension humaine sur le monde aura toujours des limites (comparez avec Ecclésiaste 3:11).

Mais en effet, je pense aussi que la chose la plus mystérieuse dans la vie, c'est justement que les mystères de la vie sont découvert tôt ou tard. Pourquoi sommes-nous les seuls à avoir cette faculté ? Pourquoi ce besoin de spiritualité ? Avons-nous été créés pour admirer ce qui nous entoure et rendre gloire au seul vrai Dieu Jéhovah ? Ce serait une manière d'imiter les « malakh » (anges) qui ont dit : « “ Tu es digne, Jéhovah, oui notre Dieu, de recevoir la gloire et l’honneur et la puissance, parce que tu as créé toutes choses, et à cause de ta volonté elles ont existé et ont été créées. ” » (Révélation 4:11)

_______

* En fait, en ce qui concerne la différence entre les humains et les animaux, on croit qu'il n'existe aucune différence particulière entre notre cerveau et les leurs, si ce n'est qu'à une exception : l'aire de Broca, inexistante chez les animaux (l'aire de Wernicke aussi?).

Publié par Mikaël à 23:52pm - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #La théorie de l'évolution

7 Janvier 2012

La Bible : scientifiquement exacte (IIème partie)

Pavo_cristatus_-male-_-feathers-8a.jpg

Ceci est le deuxième opus de la série d'article "La Bible : scientifiquement exacte".

Voir la première partie sur le lien suivant : La Bible : scientifiquement (incroyablement) exacte!

 

Les courants marins

C'est Benjamin Franklin qui, faisant une série de prises de températures à travers l'océan Atlantique, découvra l'un des courants marins les plus connues, le Gulf Stream. Avec le temps, la connaissance sur ces phénomènes marins naturels augmenta, et l'homme découvrit l'importance, le rôle de ces courants marins.

Plus récemment, le fameux film d'animation des studios Pixar "Le monde de Nemo" a rendu célèbre le courant est-australien (CEA), courant marin circulant dans la mer de Tasman, dans lequel les héros, Marin et Doris, empruntent le CEA avec des tortues afin de rejoindre Sydney.

Pourtant, 3000 ans en arrière, la Bible commence à parler des "sentiers des mers" (Psaumes 8:8 (9)).

 

Le poids de l'air

Il a fallu longtemps pour que l'homme découvre et accepte de manière générale que l'air possède son propre poids. Actuellement, on trouve même des personnes qui ignorent cette notion. Par contre, vous pouvez mettre en évidence le poids de l'air avec un pèse-personne évidemment, ainsi qu'un aspirateur, une planche à découper et un sac en plastique (imaginez comment! - *voir note). Il y à aussi une autre astuce cette fois-ci élémentaire, et qui consiste à peser un ballon dégonflé (de "basket" par exemple) et peser un autre ballon complètement rempli d'air.

Il est juste de remercier la science de nous avoir expliqué que le poids relatif de l'air (et de l'eau) sont nécessaires pour le bon fonctionnement du cycle hydrologique proportionnant la vie sur terre.

Toutefois, il est aussi tout à fait juste de préciser qu'il y à environ 3000 ans en arrière, la Bible disait ce qui suit :  "C’est Dieu qui en a compris la voie, et c’est lui qui en a connu le lieu, car il regarde jusqu’aux extrémités de la terre ; sous tous les cieux il voit, pour faire au vent un poids" (c'est moi qui souligne) _(Job 28:23-25).

 

L'expansion de l'univers 

On admet que c'est avec Edwin Powell Hubble que les personnes ont commencé (1923 ?) à comprendre l'expansion de l'univers, ou du moins, à entendre parler de ce phénomène (certaines personnes disent que cette découverte fut faite par Georges Lemaître). Selon Hubble, les galaxies s'éloignent les unes des autres à une vitesse (approximativement) proportionnelle à leur distance. Bref, inutile de me lancer dans des explications plus poussées aux risques de déconcerter plus d'un avec ces notions -il faut l'avouer- peu communes.

Je me fais néanmoins le plaisir de citer ce verset très simple (mais profond) de la parole de Dieu; vieux de 2800 ans : " Il y a Quelqu’un qui habite au-dessus du cercle de la terre, dont les habitants sont comme des sauterelles, Celui qui étend les cieux comme une fine gaze, qui les déploie comme une tentepour y habiter. ” — Isaïe 40:22 (c'est encore moi qui souligne)

Il est peu probable qu'Isaïe ait devancé George Ellery Hale et ait créé le " télescope Hooker" avant lui n'est-ce pas?  C'est de l'humour bien sûr.

Par contre, quelque chose de beaucoup plus probable (voir certain) c'est que, pour la création de l'univers, Jéhovah Dieu déploya quelque chose qui était jadis relativement compact, mais qui nous apparaît plus grand aujourd'hui.

 

La gravitation 

C'est au milieu du XVIème siècle que la notion de gravitation sort de la bouche des hommes. Même si les recherches continuent encore aujourd'hui pour permettre d'élaborer une théorie plus complète de la gravitation, il est juste de remercier des hommes tels qu'Isaac Newtoon ou Albert Einstein de nous avoir permis de connaître ce si fabuleux phénomène.

Combien donc, à plus forte raison, est-il juste d'admirer l'exactitude scientifique du suivant extrait des Saintes Écritures : " [Dieu] suspend la terre sur rien. ” (Job 26:7) !

 

L’idée que rien ne soutient la Terre suscite une autre question : Qu’est-ce qui la maintient en orbite, elle et les autres corps célestes ?

Remarquez en quels termes fascinants Dieu s’est adressé à Job : “ Peux-tu nouer les liensde la constellation de Kima ou peux-tu desserrer les cordesde la constellation de Kesil ?” (Job 38:31). (C'est moi qui souligne)

Il est possible que les constellations dans ce passage étaient les Pléiades et la constellation d’Orion. Quand on y réfléchie, il aura quand même fallu des milliers d'années pour en apprendre d'avantage sur la nature de ces "liens" et de ces "cordes". Même si Jéhovah n'a pas révélé à Job d'autres détails concernant cette force dont Il se sert pour unir les corps célestes, la manière dont la Bible a résister l'épreuve du temps est exceptionnelle, combien plus si on fait la comparaison avec les théories de l'éminent Aristote sur le sujet.

 

L'entropie

L'entropie est un principe universel qui concerne la dégradation de la matière et de l’énergie. Ainsi, la culture des aliments, leur absorption et leur digestion (entres autres choses) deviennent possible. Ce principe a également l’avantage de permettre la variété ainsi que la biodégradation.

Sur Terre, les roches terrestres s’usent perpétuellement par l’ érosion et sont renouvelées grâce à l’activité géologique, notamment volcanique. En est un exemple la dorsale médio-atlantique, facilement observable sur Google Earth.

Mais la Terre n'est pas la seule à être soumise a cette loi. C'est à juste titre qu'on parle de principe universel, car même les corps célestes sont soumis à cette dégradation. Une supernova -explosion spectaculaire d'une étoile- en est un très bel exemple. Les scientifiques ont vu aussi de nouvelles étoiles se former dans des “pouponnières d’ étoiles”, des nuages de gaz enrichis par les explosions de vieilles étoiles.

Néanmoins, Aristote croyait que les cieux -faits, selon lui, à partir d’éther- étaient absolument immuables, éternels. Les sphères cristallines et les corps célestes qui y étaient fixés ne pourraient jamais changer, ni s’user ni mourir.

Que dit la Bible à ce sujet ? Nous lisons : « Autrefois tu as posé les fondements de la terre, et les cieux sont l’œuvre de tes mains. Eux périront, mais toi, tu tiendras ; et comme un vêtement, eux tous s’useront. Comme des habits, tu les remplaceras, et ils achèveront leur temps. Mais toi tu es le même, et tes années ne s’achèveront pas. » (Psaumes 102:25-27)

Notez que le psalmiste, qui a écrit peut- être deux siècles avant l’ époque d’Aristote, établi un contraste, ou oppose la Terre et les cieux étoilés, entre, d’un côté, le ciel et la Terre, et de l’autre, Dieu, Jéhovah.

Vous noterez que la Bible dit que, « comme des habits », l'univers est, et sera constamment 'remplacé'. Effectivement, Jéhovah a promis de les faire subsister (Psaume 148:4-6).

 

Conclusion

Les découvertes archéologiques ou scientifiques restent parfois muettes sur certaines choses écrites dans la Bible. Pourtant, plus ces découvertes augmentent, et plus la crédibilité biblique augmente (le roi d'Assyrie Sargon II en est aussi un excellent exemple, entres autres). Et on découvre alors à ce moment, avec émerveillement, l'extraordinaire exactitude biblique. Cet article (ainsi que sa première partie) avait ce but en ligne de mire.

Mais pour s'en convaincre pleinement, il faut bien sûr se débarrasser de plusieurs choses qui sont des œillères pour l'Homme, tel les préjugés ou l’orgueil, entres autres, choses qui sont malheureusement si communes dans le monde.

Mais aussi, il faut connaître la vérité sur une question fondamentale : si Dieu existe, pourquoi existe t-il le mal sur Terre ? Je vous invite fortement à connaître la réponse dans le lien suivant ( link ).

 


 

  * On place une planche à découper à l'intérieur d'une housse plastique pour vêtements, et ensuite, on place le pèse-personne au dessus de la planche (toujours à l'intérieur de la housse plastique). Ensuite, à l'aide d'un aspirateur, vous le "branchez"  à l'intérieur du sac, pour aspirer l'air qui s'y trouve. Cela va créer un déséquilibre, qui vous permettra de voir qu'effectivement, l'air possède son propre poids.

 

(image prise d'Internet, sur bn.wikipedia.org)

Publié par Mikaël à 01:00am - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #La Bible et ce qu'elle enseigne

28 Septembre 2011

Le Nom divin : l'élément principal négligé !

Tout étudiant de la Bible à déjà entendue parlé de la fameuse tradition juive apparue à partir du 1er siècle de notre ère [*1], et qui consistait à prononcer "Adhóhn" ("Seigneur" en hébreu) ou "Elohím" ("Dieu" en hébreu), ou "Kurios" ("Seigneur" en grec) ou "Theos" ("Dieu" en grec) au lieu du Tétragramme, cet à dire, Le Nom divin.

 

Quand les premiers chrétiens sont allés prêcher La Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu (Matthieu  24:14 ; Actes  1:8 ; 5:20 ; 20:20), ils ne disaient pas aux grecs,  babyloniens ou éthiopiens (voir Actes 8:26-39 ; 1 Pierre 5:3) qu'ils venaient leurs parler de "El" (autre mot hébreu pour "Dieu"), comme s'ils s'adressaient à des non croyants, mais disaient plutôt qu'ils venaient parler du Dieu des Chrétiens "IOUA" [*2], le seul vrai Dieu, et, de ce fait, le même Dieu qui avait libéré Moïse et les Israélites du pays d'Egypte (voir Romains  3:29:30 ;  voir aussi Malaki  3:6 ; Révélation  [Apocalypse] 1:8).

 

De nos jours, plusieurs traductions de la Bible ont supprimé Le Nom divin. Ces personnes prétendent que puisque les versions anciennes de la Septante (traduction grecque des "Écritures Hébraïques") ne possèdent pas Le Nom divin (a contrario des manuscrits plus anciens écrits en hébreu), celles-ci ne doivent pas le mettre non plus.

 

Ces personnes font une grave erreur. Ils négligent (inconsciemment ou pas) l'élément principal de la Bible (Exode 3:15 ; Psaumes 135:13). Ils ignorent aussi pour la plupart d'entre eux certaines vérités que je vais exposer à continuation.

 

Old Septuagint vs Septuagint  more recent

POxy3522-JOB-42---1er-siecle-a-n-e-.jpg 

L'image [*3] ci-dessus est celle d'un fragment de la Septante, appelé Oxyrhynchus 3522 (POxy3522). Il date du 1er siècle avant notre ère. Et on aperçoit le Tétragramme (Le Nom divin) à la ligne 5. Le texte en question est celui de Job 42: 11, 12.

 

On retrouve aussi Le Nom divin dans les fameux "Papyrus Fouad". On le retrouve dans les fragments (non-identifiées) 116, 117 et 123. Mais on le retrouve aussi et surtout dans les fragments du livre du Deutéronome (49 fois!). La datation de ces fragments indique qu'ils datent du 1er siècle avant notre ère. 

 

Enfin, le plus anciens des textes de la Septante qui nous soit parvenu est le Papyrus Rylands 458, qui date du 2ème siècle avant notre ère. Selon Paul E. Kahle, le Tétragramme doit avoir été écrit entre les espaces vides (The Cairo Geniza (1959), p.222). 

 

codex-vaticanus-gn-24-1.png 

Même si les copies qui ont suivies était très proches des originales (dans la majorité des cas), voir même souvent identiques, il y a un détail qui manque dans la plupart des copies plus modernes, cet à dire, les Septantes qui datent après le II ème siècle de notre ère [*4]. Un seul petit détail, mais quel détail! Ils ont enlevé le Nom divin dans la Parole de Dieu; on ne retrouve plus le tétragramme!  


A ce propos, voyez ci-dessus une image [*5] d'un extrait du Codex Sinaiticus, rédigé entre 330 et 350 de notre ère, sur un passage de Genèse 24:1. On remarque dans l'encadré en rouge, l'abréviation (KC) pour le mot grec "kurios", qui signifie "Seigneur" en français. On le retrouve également dans la deuxième colonne, à la ligne 8, en tête de ligne (ce dernier correspond à Genèse 24:7). 

 

Les versions modernes de la Septante n'échappent pas à la règle. La LXX (Septante) éditée par A.Rahlfs (1935), qui est basée essentiellement sur le Codex Vaticanus, répète les mêmes erreurs. Et que dire de la majorité des traductions Biblique! 

 

Conclusion

Le fait que les anciens exemplaires de la Septante possédaient Le Nom de Dieu et pas les copies plus tardives nous montre qu'il n'a pas toujours été dans l'habitude des Juifs de substituer Le Nom divin par des titres ou des qualités de Dieu tels que "Seigneur" ou "l'Eternel". 

 

Ce fait nous enseigne qu'au contraire, le Nom de Dieu était très courant dans la vie de tous les jours, un fait qui est d'ailleurs en accord avec le reste de la Bible. En effet, la Parole de Dieu nous enseigne que les parents israélites donnaient des prénoms à leurs enfants qui incorporaient le Nom de Dieu (Genèse 30:23, 24 ; 2 Samuel 12:25). La Bible nous montre aussi qu'une personne pouvait saluer une autre avec Le Nom de Dieu (Ruth 2:4).

 

Son organisation terrestre -à niveau international- continuera d'appelé le seul vrai Dieu par Son Nom (selon les langues) ! Nous ne pouvons nous prendre le droit et le prestige d'ôter de la Bible Le plus grand des noms : Le Nom de Celui qui a inspiré la Bible, Le Créateur de l'univers, de Celui qui a donné la vie à tout ce qui existe... à celui que les israélites avaient coutume d'appelé YEHOWAH!


 

*1 .C'est au millieu du1er siècle que commencèrent à être observées des attitudes superticieuses concernant le Nom divin (voir la Mishna, aux endroits suivants : Yoma 6:2 ; Sota 7:6 ; Sanhédrin 7:5).

 

*2 .Pour plus d'information, voir le livre "The Name of God Y.eH.oW.aH Which Is Pronounced As It Is Written I_Eh_Ou_Ah", éditée par Gerad Gertoux, ingénieur physicien, hébraiste et professeur en histoire et archéologie.

 

*3 .Image prise du site www.sas.upenn.edu

 

*4 .La traduction grecque de la Bible hébraïque préparée par Symmaque l'Ébionite est une exception, car elle incorpore le Nom divin écrit en hébreu ancien. Ceci est visible dans un fragment (écrit en grec) contenant des versets tirés du Psaume 69 (fragment visible à la Bibliothèque Nationale de Vienne, en Autriche).

 

*5 . Image prise du site www.codex-sinaiticus.net  

Publié par Mikaël à 16:28pm - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #Le Nom divin

3 Septembre 2011

Une sélection naturelle qui ralentit l'adaptation?

66-1.jpg

C'est après une visite à la Médiathèque André Malraux à Béziers (France), que j'ai appris cette nouvelle pourtant vieille de quelques mois déjà. J'ai alors découvert un phénomène appelé "épistasie négative".

 

Un article paru le 3 juin 2011 dans la revue Science (voir : link ) sous-entendait que, chez les bactéries (ils précisaient 'des E.Coli'), le cumul de mutations bénéfiques réduisait les avantages fournis par chacune d’entre elle. C'est donc un phénomène qui agit comme un frein concernant l’adaptation des organismes vivants à leur environnement.

Les modèles théoriques d'évolution devraient donc inclure ce "frein". 

 

PS : L'article en question ici est aussi disponible en français dans la revue "Science & Vie", de l'édition du mois de septembre.


Image de l'article (representant un frein à disque ventilé composite céramique/carbone) extraite du site www.histomobile.com

 

 

Publié par Mikaël à 16:09pm - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #La théorie de l'évolution

4 Mars 2011

L'Homme est-il divin? La Bible contient-elle des messages occultes?

252px-Da_Vinci_Vitruve_Luc_Viatour.jpg

C'était le Mercredi 2 mars, pendant que j'attendais la voiture qui allait m'amener a la Salle du Royaume (l'un des lieux de culte des Témoins de Jéhovah), j'attendais calmement sur le trottoir, regardant en face de moi, sur l'avenue qui débouche sur la gare, sachant que puisque la berline allait arriver d'une minute à l'autre, je devais faire un signe pour avertir le conducteur de ma présence.

 

Mais elle mit un peu plus de temps que prévu, alors je commençai a m'impatienter à cause du mauvais temps qui régnait sur la ville. J'eus alors le réflexe involontaire de regarder l'objet où j'avais reposé mon épaule depuis ce temps-là; c'était un panneau publicitaire, simple, qu'on retrouve dans toutes les villes. Mais l'affiche à l'intérieur éveilla ma curiosité, plus particulièrement le commentaire du livre qu'on affichait. Le commentaire disait : "Détruire le monde pour sauver l'humanité"! C'était, en effet, un titre qui ne manquait pas d'audace!

 

Ah, enfin! J'étais maintenant à l'intérieur de la voiture et nous nous mîmes en chemin. Mais pendant le trajet je me demandai quelles étaient les raisons de mettre un tel commentaire. Le livre était l'oeuvre du célèbre auteur américain Dan Brown, et le livre était "Le Symbole perdu". Je me suis alors décidé d'aller voir ce livre et l'examiner, chose que je n'ai pu faire que deux jours après, le Vendredi 4 mars.

 

A vrai dire, je ne suis pas un passionné des romans ésotériques, et je n'ai pas acheté le livre, mais, par curiosité, j'ai quand même voulu le parcourir brièvement et lire une partie de la conclusion du roman. Même si le sujet lui même m'intéressai peu, une autre information me paraissais digne d'intérêt !

 

La Bible et la Noétique

Ce qui m'a interpellé (je présume que vous vous demandiez quel rapport il y avait entre le titre de cet article et ce que j'étais entrain de raconter jusqu'ici), c'est le fait qu'on parle de la Bible! A sa conclusion, le livre disait en partie (je ne citerais que quelques lignes à cause des droits d'auteur) : « Les textes anciens ne parlent que de la puissance de l'esprit. Les Védas décrivent les flux de l'énergie mentale. [...] Tout est là ! Et je ne parle pas de la Bible ! » (Vous trouverez cette citation et son contexte dans le chapitre 133 du livre, à la page 708-711)

 

Ensuite, les textes de Matthieu 6:22 et de 1 Corinthiens 6:19 sont cités pour argumenter le fait que l'esprit de l'Homme était inimaginablement puissant. Puis, une erreur plus grave (mais inévitable pour ceux qui ne connaissent que peu la Bible) surgit : une citation de Luc 17:21 pour argumenter le fait que même le "Royaume" que les Chrétiens attendaient était tout simplement « à l'intérieur d'eux » ("à l'intérieur d'eux", pour reprendre la citation que le livre fait du texte biblique, sûrement pris d'une version de la Bible assez élémentaire). Finalement, la cerise sur le gâteau, c'est quand j'ai trouvé dans le roman cette citation : « La difference entre Dieu et l'homme, c'est que Dieu est conscient de sa divinité. »

 

Mais, la Bible enseigne t-elle réellement ces choses? Ou est-ce une mauvaise compréhension de celle-ci qui aurai conduit Dan Brown a faire cette erreur?

 

"Si [...] ton œil est simple, tout ton corps sera lumineux"

Concernant Matthieu 6:22, le terme grec qui se traduit par "simple" peut aussi se traduire par "sincère", "sans détour", "bien réglé", "généreux". L’œil qui fonctionne convenablement est pour le corps comme une lampe allumée dans un lieu sombre. Mais, pour voir correctement, l’œil doit être simple, c’est-à-dire qu’il doit se fixer sur une seule chose. Si l’œil voit trouble, on a une mauvaise appréciation des choses, on fait passer les objectifs matérialistes avant le service de Dieu, en conséquence de quoi tout le “corps” est enténébré.

 

"Vous êtes est le temple de l’esprit saint qui est en vous et que vous avez de Dieu"

 Examinons maintenant ce que l'apôtre Paul écrivit dans sa première lettre aux chrétiens de Corinthes. Pour cela, vous pouvez prendre n'importe quelle version de la Bible, elles disent la même chose. Il est ainsi écrit : « Comment ! Ne savez-vous pas que le corps que vous êtes est [le] temple de l’esprit saint qui est en vous [et] que vous avez de Dieu ? [...] » — (1 Corinthiens 6;19; TMN)

 

Aux premiers abords, cela peut paraître un verset assez obscur, mais il n'en est rien. Nous allons prendre un autre verset qui va l'éclaircir ; il s'agit d'une autre lettre de Paul, mais cette fois-ci dirigée aux chrétiens d'Ephèse : “ Vous avez été bâtis sur le fondement des apôtres et des prophètes, tandis que Christ Jésus lui-même est la pierre angulaire de fondement. En union avec lui toute la construction, harmonieusement assemblée, grandit pour être un temple saint pour Jéhovah. En union avec lui, vous aussi, vous êtes en train d’être bâtis ensemble pour former un lieu où Dieu habite par l’esprit. ” (Ephésiens 2:20-22)


Dans cette lettre de Paul, l’exemple du temple spirituel était très parlant pour la congrégation qui vivait à l’ombre de l’imposant temple païen d’Artémis, considéré comme une des Sept Merveilles du monde antique. Et la comparaison qu'il donna était appropriée, parce que, de même que l'esprit de Dieu habitait dans le temple littéraire (voir 1 Rois 8:11, 12), de même aussi, l'esprit de Dieu habitait au sein de la congrégation des oints, des chrétiens très unis et qui avaient l'espérance d'être des "prêtres de Dieu et du Christ" (comparez avec Ephésiens 4:3 ; Révélation (Apocalypse) 20:6).

 

Nous constatons donc que la signification que donne la Bible même concernant ce verset de 1 Corinthiens 6:19 est très différente de celle que donne Dan Brown.

 

"Le royaume de Dieu est ...à l'intérieur... de vous" 

L'autre verset utilisé par M.Brown (dans le roman, c'est Katherine Solomon qui se dirige à Robert Langdon et qui défend le fait que la Bible soutient la Noétique) est Luc 17:21 qui dit : "On ne dira pas : ‘ Regardez ici ! ’ ou bien : ‘ Là ! ’ Car, voyez, le royaume de Dieu est au milieu de vous. ” (TMN)

 

Sur ce verset par contre, toutes les versions de la Bible ne traduisent pas de la même manière. La différence? Le mot grec "ἐντὸς" fait la disparité. Certaines versions traduisent ce mot par "à l'intérieur" à la place de "au millieu". Mais qu'en est-il réellement? 

 

Le terme grec qui est utilisé ici provient d'une racine qui signifie "pour", "avec", "parmi" et "en". Le contexte de Luc 17:21 nous montre que Jésus se dirigeait aux pharisiens qu'il avait condamnées. Donc, il est logique de conclure qu'il ne voulait pas dire que le Royaume de Dieu était "en" eux, ou "à l'intérieur" d'eux. Il voulait plutôt dire que le Royaume de Dieu était "au millieu" d'eux (car il était le Roi que Dieu avait choisi (Révélation [Apocalypse] 11:15)), mais qu'il était inutile qu'ils continuent a chercher le Royaume à partir du moment où ils avaient rejeté le Roi.

   

"Dieu n'est pas loin de chacun de nous"

Bien que la Bible indique clairement que l'Homme n'est pas d'essence divine, elle nous montre cependant que Jéhovah Dieu a toujours considéré l'être humain comme particulièrement spécial.

Dès le livre de la Genèse, nous avons des indications qui nous le prouvent. Par exemple, au lieu de dire "Que l'être humain soit!" comme il l'avait fait pour les précédentes créations (voir Genèse 1:3, 6, 9, 11, 14, 20, 24), Jéhovah dit : “ Faisons l’homme à notre image ”, en expliquant à continuation la manière dont il allait le créer (Genèse 1:26).

Après la rébellion de nos ancêtres, à savoir, Adam et Eve (ancêtres qui sont communs à tous les humains), Jéhovah Dieu a vite fait connaître les mesures qu'il avait prises pour que l'humanité retrouve ce qu'elle avait perdu, à savoir la perfection.

Il a ainsi promit à Abraham : "Et par le moyen de ta semence se béniront à coup sûr toutes les nations de la terre, parce que tu as écouté ma voix. ’ ” (Genèse 22:18)

Plus tard, il ira jusqu'à dire : "s’il vous plaît, mettez-moi à l’épreuve à ce propos ”, a dit Jéhovah des armées, “ [pour voir] si je n’ouvrirai pas pour vous les écluses des cieux et si je ne viderai pas réellement sur vous une bénédiction jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de pénurie. ” (Malaki 3:10)

 


 

image de l'article extraite du site www.wikipedia.fr 

Publié par Mikaël à 12:19pm - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #Divers

16 Février 2011

Les raisons de la nécessité de Dieu et de son Royaume

04.jpg

Indépendamment des exploits des hommes dans des domaines tels que l'astronomie, la biologie ou autres, peut-être vous dites-vous : “ Cela ne résout aucun des problèmes qui m’empêchent de dormir la nuit. ”

Et cela est compréhensible, car bien que l’homme vole dans l’espace et progresse à pas de géant dans le domaine du cyberespace, des esprits réfléchis n’en ressentent pas moins le besoin d’avoir un but, quelque chose qui donne un sens à leur vie.

 

C'est à la recherche du sens de la vie que le très fameux peintre français Paul Gauguin partit chercher en Polynésie française. Mais il se rendit compte qu'on n’échappe pas comme cela à la réalité.

Sentant sa mort prochaine et considérant la vie comme un grand mystère , il peignit un tableau sur le cycle complet de la vie, de la naissance à la mort, et qu'il intitula "D’où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ? ” (voir ici)

 

Quel est votre but dans la vie ?
Certaines personnes se consacrent à la politique, espérant améliorer le sort des hommes.
Néanmoins, nous avons essayer toutes sortes de systèmes politiques, de l'extrême gauche à l'extrême droite, en bref, sans réel succès. Les hommes ont du se rendre à cette évidence : l'homme ne peut gouverner l'homme (voir Jérémie 10:23).
De plus, tous les actes politiques sont loin d'être honnêtes. D'autres part, d'autres actes sont a demi-honnêtes. Parlons des Roms par exemple.
Les Roms, contrairement a ce que certains croient, ne tirent pas leur origine de la Roumanie, mais du sous-continent indien. Le mot "rom" provient du Romani Chib, langue très ancienne originaire du Sanskrit, et signifie "homme". Ils sont approximativement 10.000.000 de personnes en Europe. Ce sont tous des citoyens européens. Néanmoins, il a été montré qu'ils ne pouvaient pas circuler librement en Europe. De plus, il a été montré que, malheureusement pour eux, les articles 2, 3, 6, 7, 9, 26 et surtout les 13, 14 et 15 de la Déclaration universelle des droits de l’homme n'ont pas été appliqué dans leur cas.
Un tel acharnement sur une minorité ethnique en particulier n'avait pour but que de détourner l'attention des français de la reforme des retraites, de Bettencourt...etc.
.
D'autres personnes se consacrent à des études tels que la biologie, l'archéologie...etc. Toutefois, la plupart d'entre eux croient de façon intégriste en l'évolution ou la création. Et une telle vision des choses perturbe les résultats de leur analyses.
En effet, d'une part, les créationnistes intégriste croient (à tort) que la Bible dit que Dieu a créer la vie en 6 jours de 24 heures, ce qui est  faux [* voir note]. Cela perturbe gravement leur recherches sur la science.
D'autres part, on ne peut écarter l'existence de Dieu dans notre vie, car c'est une idée puissante que de considérer l'univers comme rationnelle et compréhensible, soutenue par une Intelligence Suprême qui veut que notre monde soit compris. Cela renforce aussi la science, parce qu'on peut regarder le monde et y trouver une explication. Si tout vient d'un assemblage chaotique, il n'y a aucune raison de s'attendre a-y-voir des éléments rationnels. Mais si cela vient d'une Intelligence, alors la science devient un puzzle gigantesque a résoudre et dans lequel on peut s'attendre a de la rationalité, de la beauté et de l'intelligibilité, a la base même des choses.
De plus, ce n'est pas une question de pouvoir ou ne pas pouvoir croire. Les gens ne veulent pas croire en Dieu ! 
Cela possède des répercutions dans la société! Par exemple, si déjà, à l'époque, Louis Pasteur aurait été évolutionniste : aurait-il découvert des vaccins contre le charbon ou la rage, alors que le darwinisme, à la suite de Malthus, annonçait le triomphe des plus forts sur les plus faibles et l'inutilité de combattre la pauvreté?
Le IIIème Reich, était lui aussi basée sur un évolutionnisme intégriste. Il en va de même pour le Parti communiste du Kampuchéa (Khmers rouges).
.
D'autres personnes se réfugient dans la religion pour trouver un but dans la vie. L'énorme problème est que leurs enseignants religieux se mêlent de la politique et participent aux guerres; de plus, ils ne leurs enseignent pas la vérité, mais leurs enseignent une mystérieuse trinité et un terrible enfer de feu, qui ne fait qu'éloigner les fidèles de Dieu.
Mais alors, que faire?
.
La liberté trouvé dans la vérité biblique
De plus en plus de personnes ont trouvé la liberté dans la vérité biblique. Ils ont trouvé toutes les réponses a leurs questions, possèdent un but dans la vie et cette dernière est nettement amélioré par des principes merveilleux!
.
Par exemple, il ont appris la réponse a cette question :  Pourquoi Dieu permet-il les souffrances ?
De même, ils ont été libéré des traditions et philosophies humaines et ont appris la vérité sur ces autres questions : Où sont les morts ? et Peut-on trouver l'espoir dans un monde rempli d'inquiétudes ? 
.
Et que dire des magnifiques principes bibliques ?
Pendant que vous concevez les atrocités qui ont été commises durant les guerres et les conflits de ces 100 dernières années, imaginez ce que l'humanité aurait gagné si elle aurait suivi les principes bibliques suivants :
  • " Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, de même vous aussi, vous devez le faire pour eux " (Matthieu 7:12).
  • Tu dois aimer ton prochain comme toi-même. ” (Matthieu 19:19).
  • Cessez de juger sur l’apparence, mais jugez d’un jugement juste. (Jean 7:24).
  • Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ” (Actes 20:35).
  • " Purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit " (2 Corinthiens 7:1).
  • Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus! ” (2 Thessaloniciens 3:10).
  • " Nous voulons nous conduire d’une manière honnête en toutes choses. " (Hébreux 13:18).
.
Et pour conclure, que dire de l'espérance que nous donne la Bible?
Voici à continuation, les promesses que nous donne la Bible :
  • La méchanceté, la guerre, la criminalité et la violence auront disparu (Psaume 37:10, 11 ; 46:9 ; 72:7 ; Isaïe 2:4).
  • Les famines n’existeront plus (Psaume 67:6 ; 72:16).
  • Toute la terre deviendra un paradis (Psaume 145:16 ; Isaïe 65:21-24 ; Révélation 11:18). 
  • Il y aura la paix entre les humains et les animaux (Isaïe 11:6-9 ; 65:25).
  • La maladie disparaîtra (Isaïe 33:24 ; 35:5, 6). 
  • Nos chers disparus reviendront à la vie avec la perspective de ne jamais mourir (Actes 24:15 ; Jean 5:28, 29).
.
Mais, pourquoi avoir confiance en la Bible ? Pour ceux qui se posent cette question, je les invite a lire l'article suivant : Pouvez-vous avoir confiance en la Bible ?


* La Bible dit seulement que l'homme a été crée en 4026 avant notre ère, mais elle ne dit rien concernant la date de la création des animaux ni de la terre ni de l'univers. Si les scientifiques disent qu'un animal est vieux de 15000 ans, cela ne contredit nullement la Bible. Dans la Bible, le mot jour peut signifier une période de temps indéfini, comme nous le montre le fait que la Bible parle du "jour où Jéhovah Dieu fit la terre et le ciel" alors que nous savons que dans d'autres versets la Bible parle de la création des cieux et de la terre comme étant crées en plusieurs jours  (Genèse 2:4).

Publié par Mikaël à 15:43pm - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #Divers

14 Février 2011

Convaincus de vivre au temps de la moisson 

002_Photodrama.JPG

"Hors de l’Eglise, point de salut" ! Voici le rappel que la chrétieneté n'a pas cesser de prêcher pendant des siècles.

Mais, l'Eglise apportait-elle réellement le salut aux personnes ? Avec des doctrines telles que l'enfer de feu (link) et la trinité (link) ils ont confondu leur fidèles en donnant une image d'un Dieu cruel et mistérieux. 

De plus, ils se sont contentés d’inviter les gens à assister à des offices religieux, et a dire simplement que, s’ils s’approchaient de Dieu, ils verraient leurs problèmes résolus et se sentiraient mieux.

C'était pas mal, mais ils pouvaient faire beaucoup mieux, sachant de plus que cela n'était rien en comparaison de ce que le Christ avait demandé (Matthieu 24:14 ; 28:19, 20).

 

Mais, en 1879, deux lumières sont venue à l'existence : la lampe à incandescence par Edison, et la lumière de la parole de Dieu, lumière nette, debarassé de toute philosophie païenne et tradition humaine. C'est cette lumière qui nous interesse plus particulièrement.

C'est un groupe de chrétiens qui a commencé a imprimé plusieurs versions de la Bible et des publications basées sur celle-ci.

Mais ils ont cherché d’autres moyens de propager la bonne nouvelle en ce “ temps particulièrement agréé ” (2 Corinthiens 6:2). À cet effet, ils ont, entre autres, tiré parti des dernières innovations techniques (voir Isaïe 60:15-17).

En 1914, le "Photo-Drama of Creation" a été une première mondiale. Mais expliquons cela plus en détails.

 

The Photo-Drama of Creation

Ce groupe de chrétiens était tout à fait convaincus qu’ils étaient en période de moisson et que les gens avaient besoin d’entendre la vérité libératrice. Ils ont fondé la société Watchtower, et sont devenues "Les étudiants de la Bible" (en 1931, selon ce que dit la Bible en Isaïe 43:10, ils ont adopté le nom de "Témoins de Jéhovah").

Comme je l'ai déjà dit, en 1914, ils ont entreprit une campagne intense à l’échelle mondiale, une œuvre d’instruction et d’avertissement sans précédent. Ce groupe employa une méthode nouvelle et courageuse pour annoncer la bonne nouvelle : le photo-drame de la Création!

 

C'était une production sonore et en couleurs de huit heures!

Plus précisement, il se composait de clichés et de films, accompagnés de disques sur lesquels étaient enregistrées des allocutions et de la musique. Tous ces clichés et les films avaient dû être colorés à la main. Divisé en quatre représentations, le Photo-Drame montrait à l’auditoire la création, l’histoire de l’humanité, puis le couronnement du dessein de Jéhovah pour la terre et pour l’humanité à la fin du règne millénaire de Jésus Christ.

Ils ont peint sur verre des vues d’œuvres d’art illustrant l’histoire du monde. Il a également fallu réaliser des centaines de nouveaux tableaux et de croquis. Certains des verres et des films devaient être minutieusement coloriés à la main.

Songez au travail que cela a représenté, sachant que 20 jeux complets en quatre parties ont été préparés, ce qui permettait de projeter une partie du drame dans 80 villes le même jour !

Ainsi, cette projection constituait à l'époque une entreprise avancée sur son temps, et de nombreuses personnes le visionnèrent gratuitement!! Toutefois, on estime le prix de cette production à $ 6,556,000 ( 300.000 anciens dollars). Mais cela fut un plaisir pour ce groupe d'étudiants de la Bible que de pouvoir constater qu'en Europe, plus de 1 226 000 personnes ont assisté à sa projection (la moyenne journalière de spectateurs a tourné autour de 35 000). Finalement, à la fin de 1914, plus de 9 millions de personnes avaient vu le “Photo-Drame” en Amérique du Nord, en Europe et en Australie.

 

Incontestablement, les premiers Étudiants de la Bible ont été des exemples de zèle, malgré leur petit nombre et leur manque d’expérience!

 

Convaincus de vivre au temps de la moisson 

Aujourd'hui, les "Témoins de Jéhovah" n'ont céssé d'avoir ce zèle dévorant! Ils ont continué de faire une campagne d'enseignement biblique dans le monde entier.

La Bible dit qu'un grand honneur a été accordé aux chrétiens : ils avaient été appelés par Dieu dans le but précis d’accomplir “ le ministère de la réconciliation ”, c’est-à-dire de prier les gens de ‘ se réconcilier avec Dieu ’ pour qu’ils puissent renouer avec lui des liens d’amitié, des relations harmonieuses. (voir 2 Corinthiens 5:18-20)

Aujourd'hui, les Témoins de Jéhovah utilisent Internet pour transmettre la vérité biblique (voir nos sites officiels : www.watchtower.org ; www.jw.org ; www.temoinsdejehovah.org).

Mais ils utilisent aussi le fameux système de porte à porte, et des publications bibliques de plus en plus perfectionnés.

De même que l'apôtre Paul et le Grand Enseignant Jésus, les Témoins de Jéhovah imitent humblement mais très courageusement ceux-là vis a vis de la prédication de la bonne nouvelle du Royaume de Dieu, et-ce, aussi, avec beaucoup de zèle!

Publié par Mikaël à 10:45am - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #Les Témoins de Jéhovah

9 Février 2011

La Bible interdit-elle vraiment les moyens de contraception?

Depuis un certains temps déjà, l’Église catholique enseigne que toute action destinée à empêcher la procréation “ est intrinsèquement mauvaise ”.

Le dogme catholique défend l’idée que chaque acte sexuel entre conjoints doit permettre une éventuelle grossesse.

Pour l’Église, donc, la contraception est “ moralement inacceptable ”.

 

Plusieurs fidèles du catholicisme se sont donc demandés si la Bible interdisait-elle les moyens de contraception ou pas. Des débats se sont crées et enchainées, pour finalement, laissé ces gens dans l'obscurité la plus totale.

Mais, qu'enseigne vraiment la Bible à ce sujet?

C'est le thème de notre sujet.

 

La Chrétienté et les moyens de contraception

Comme vous le savez déjà, l’Église catholique enseigne que toute action destinée à empêcher la procréation “ est intrinsèquement mauvaise ”.

Le dogme catholique défend l’idée que chaque acte sexuel entre conjoints doit permettre une éventuelle grossesse.

Pour l’Église, donc, la contraception est “ moralement inacceptable ”. 

 

La Bible et les moyens de contraception

C'était le dessein de Jéhovah, le Créateur, que la race humaine se multiplie par la naissance d’enfants qui, devenus adultes, seraient un jour eux-mêmes parents.

D'ailleurs, selon la Bible, le désir d’avoir des enfants a toujours été normal et il était considéré comme une bénédiction de Dieu (Psaumes 127:3-5 ; 128:3-6). 

 

Le chapitre deux de la Genèse nous montre qu’après avoir créé Ève, Jéhovah “l’amena vers l’homme”. Puis il dit : “C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et il devra s’attacher à sa femme, et ils devront devenir une seule chair.” (Genèse 2:22, 24).

Ainsi, Dieu maria Adam et Ève ; son dessein était donc qu’eux et leurs descendants utilisent avec plaisir leurs facultés sexuelles, données par Dieu, dans le cadre du mariage. Celui-ci allait être la base de la sécurité des membres d’une famille, tant sur le plan matériel que sur le plan émotif. 

 

Le livre biblique des Proverbes décrit en termes poétiques la joie que peuvent procurer des relations sexuelles convenables entre mari et femme (Proverbes 5:15, 18, 19).

Rejoignant l'idée émise dans le livre des Proverbes, l'apôtre Paul donna des conseils concernant les relations intimes dans les couples chrétiens (1 Corinthiens 7:2, 3, 5).

Les chrétiens n'ont eu aucun mal a conclure que, bien que Écritures condamnent l’immoralité sexuelle, elles n’enseignent pas que seule la procréation légitime les relations sexuelles conjugales. 

 

Conclusion

La Bible nous montre que les relations sexuelles entre mari et femme sont un don de Dieu. Mais elle nous enseigne aussi qu'elles n’ont pas pour seule finalité la procréation mais qu'elles permettent aussi aux conjoints de se manifester l’un l’autre de la tendresse et de l’affection.

C’est pourquoi, si un couple décide d’écarter l’éventualité d’une grossesse en employant une méthode de contraception, personne ne devrait le juger ; c’est son choix. [* voir note]

 

En effet, dans les domaines où la Bible ne fournit pas une ligne de conduite précise, il appartient à chaque couple de prendre une décision conforme à sa conscience. Établir des principes arbitraires sur ce qui est bien ou mal équivaudrait à aller “au-delà de ce qui est écrit” (1 Corinthiens 4:6)!


 


* je ne sous entend pas qu'il soit correct pour un chrétien d'utiliser des méthodes contraceptives abortives, qui interrompent la vie de l’enfant en développement (voir Exode 21:22, 23; Jérémie 1:5). Par "moyens de contraception" je veux parler plutôt des préservatifs masculin et féminin et d'autres choses similaires.

Publié par Mikaël à 19:26pm - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #La Bible et ce qu'elle enseigne

4 Février 2011

Les témoins de Jéhovah : victimes de désinformation?

asamblea20religiosa.jpg

Revenant du travail a 16h, je suis arrivée chez moi. Après avoir étudier un peu et avoir dîner, j'ai eu envie d'allumer la télévision, mais rien de particulièrement intéressant.

Alors je me suis dis que je pouvais lire un peu. J'ai vu un magazine, et j'ai commencé par le feuilleté (toujours commençant par la fin, comme je fais toujours, même si j'ignore pourquoi). C'était le n°1261 du "Maxi", édition du 27 déc. 2010 au 2 janvier 2011.

Et là, je suis attirée par le titre d'un article intitulée "Ces gens m'ont volé mon enfance!", à la page 40, 41. Je commence à m'apercevoir que l'article parlait particulièrement des témoins de Jéhovah, mais de quelle façon! 

Les propos tenues ici dans l'article par une certaine "christine" sont peut être douloureux pour elle, mais j'avertis tout d'abord les lecteurs de ce blog et plus particulièrement mes coreligionnaires qu'avec tout mon respect que j'ai pour les autres, j'ai eu du mal a ne pas m'esclaffer de rire!! (Votre discrétion est donc demandé à ce sujet.)

 

Mais l'intérêt de cet article que je fais ici (qui n'était vraiment pas prévu) est de montrer que les témoins de Jéhovah sont victimes de désinformation (et montrer surtout la manière!!)

 

Prêt... action!

Alors, voici comment commence l'article : " [...] si on faisait tout bien comme il fallait, notre Dieu nous éviterait de mourir le jour de l'Apocalypse. Je craignais beaucoup cet événement au nom si compliqué." (paragraphe 1).

Alors, je précise : tout d'abord, les témoins de Jéhovah parlent rarement d'Apocalypse, et ce mot est très rarement employé. Plusieurs fois dans nos publications, le terme utilisée est "Révélation", qui signifie “ action de découvrir, dévoilement ”. Très rare est le témoin de Jéhovah qui méconnaît cela. Donc, rien d'un nom compliqué.

Et puis, il n'y a aucune raison à craindre la Révélation. Comme le disent nos publications : "Vous tirerez grand profit de la lecture de la Révélation, et bien plus encore de l’observation des choses qui s’y trouvent écrites. " Même un article dans nos publications était intitulé "Heureux ceux qui lisent la Révélation !". 

 

Mais l'article continue ainsi (âmes sensibles s'abstenir!) : " Maman devait aussi donner 30% de son salaire de vendeuse. Mais l'un des péchés les plus graves était l'envie de se distraire. Interdits les Barbie [...] !" (paragraphe 4)

Alors là, j'ai un peu douter au début, et j'ai cru que c'était une simple blague. Mais en relisant bien et regardant le contexte, j'ai du me rendre à l'évidence : elle était bel et bien sérieuse dans ses propos! 

Alors j'admets que ces propos sont plutôt choquant pour ceux qui sont témoins de Jéhovah qui savent finalement que c'est scandaleusement faux, mais pour les autres je pense que cette citation de nos publications vous convaincra : " “ Dieu aime celui qui donne avec joie ” Cette déclaration, consignée en 2 Corinthiens 9:7, est un principe directeur pour les Témoins de Jéhovah. [...] Les Témoins de Jéhovah ne paient pas de dîme ni ne sollicitent de fonds d’aucune manière. Leur œuvre est financée entièrement par des offrandes volontaires. — Matthieu 6:3, 4 ; 2 Corinthiens 8:12. "

 

L'article continue (cette fois-ci, avec tout mon respect, je dois dire que sa frôle le délire) : "Chez les témoins de Jéhovah, la viande est interdite, pas de sucreries non plus, encore moins d'alcool."

Non non, ce n'est pas un délire, ce sont bel et bien les propos de cette dame.

Alors, pour ceux qui ne nous connaissent pas, je vais rectifier avec l'aide de nos publications.

Commencons par la viande : " [...] il est clair qu’on n’agit pas contre la volonté de Dieu en abattant des bêtes pour satisfaire les besoins alimentaires des hommes. [...] Lorsque quelqu’un demande si ‘ceux qui adorent Dieu devraient être végétariens’, il faut répondre que c’est là une affaire personnelle. Celui qui désire adopter un régime végétarien parce qu’il le trouve pratique, économique ou salutaire, est libre de le faire, mais la Parole de Dieu ne l’impose nullement. Prétendre le contraire est négliger le point de vue de Dieu. " Même un article est intitulée " “Quand vous servez du bœuf...” et commence en disant "Une lettre intéressante d’un ancien chef cuisinier de plusieurs grands restaurants américains [...] Voici la réponse à votre lettre demandant quelques idées pratiques concernant la cuisine familiale. Vous demandiez surtout comment servir le bœuf. "

Pour les sucreries : un article qui s'intitule "Protégez les dents de votre enfant", dit ainsi : "Cela ne veut pas dire qu’il faut supprimer complètement les sucreries. Un bon nettoyage des dents après que l’on en a mangé constitue un moyen efficace de combattre les caries." Même un article est intitulée 'Les sucres de la vie".

Concernant l'alcool, un article dit : "À l’inverse des prohibitionnistes, la Bible n’exige pas, ni même ne recommande, l’abstinence totale de vin et des boissons alcooliques pour tous (Deutéronome 14:26). [...] Sans conteste, Dieu a créé le vin dans un dessein bon et louable, encore faut-il le consommer avec modération. — Psaume 104:14, 15. "

Pour les poupées, un article était justement intitulée "Plus que de simples jouets", et loin de proscrire ou d'interdire les "Barbie", l'article en parlait en bien.

 

Conclusion

Et voici comment les témoins de Jéhovah son régulièrement victimes de désinformation dans le monde. Le paradoxe dans toute cette histoire? C'est que toutes les informations sur les témoins de Jéhovah sont disponibles dans leurs publications qu'ils éditent et distribuent à grande échelle.

 

Chers lecteurs, la prochaine fois que vous entendez quelqu'un parler des témoins de Jéhovah, ne le croyez pas naïvement. Investiguer plus sérieusement le sujet (je dis ça aussi pour les éditeurs de la revue "Maxi"). Vous pouvez aussi demander directement aux témoins de Jéhovah. Ils se feront une joie de répondre a toutes vos questions.

Vous pouvez également visiter nos sites oficiels : www.watchtower.org/f ; www.jw.org ; www.temoinsdejehovah.org

_______

* l'image a été prise sur Internet, concernant une assemblée de district des témoins de Jéhovah au Méxique, pendant le drame biblique

Publié par Mikaël à 22:50pm - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #Les Témoins de Jéhovah

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog